WATS - Edition 2018

Accueil / Promotion / WATS - Edition 2018
Accueil / Promotion / WATS - Edition 2018

WATS - Edition 2018

Lieve Lambrechts est la scientifique bruxelloise de l’année

WATS – Women Award in Technology and Science

L’ambassadrice des sciences à Bruxelles est connue depuis le dimanche 25 février. Lieve Lambrechts, Assistante et chercheuse au sein du département «Physique appliquée» de la VUB, a été sélectionnée parmi les six candidates de la campagne WATS. Ce prix, lancé par Innoviris, vise à susciter des vocations scientifiques ou techniques auprès des jeunes filles bruxelloises. La lauréate participera toute l’année à des campagnes et des évènements de sensibilisation aux sciences à Bruxelles. La Secrétaire d’Etat en charge de la recherche scientifique, Fadila Laanan, lui a remis ce prix ainsi qu’un chèque de 10.000 euros au cours d’un après-midi convivial aux Halles Saint-Géry.

Aujourd’hui, seulement 25% des personnes diplômées dans des orientations scientifiques et techniques (sciences exactes et appliquées) sont des femmes. Des chiffres parlants qui montrent qu’il est nécessaire de sensibiliser les jeunes femmes à l’intérêt d’entamer des études scientifiques. C’est dans ce cadre qu’Innoviris a lancé la première édition de son action WATS, Women Award in Technology and Science. Le but de cette campagne ? Permettre à des femmes scientifiques inspirantes d’occuper le devant de la scène afin d’inciter les jeunes filles à entreprendre des carrières scientifiques ou technologiques.

« WATS montrera aux jeunes Bruxelloises que le champ des métiers scientifiques est ouvert à toutes et à tous. Je veux lutter contre l’idée trop répandue que la science et les technologies sont réservées aux hommes. Chacun, homme ou femme, peut choisir sa voie et faire mentir les stéréotypes », souligne Fadila Laanan, Secrétaire d’État à la Région bruxelloise en charge de la Recherche scientifique.  

De super-héroïnes à ambassadrices

Tout a commencé en octobre 2017. Les six candidates sélectionnées, actives dans des disciplines scientifiques et techniques diverses, se sont glissées dans la peau de femmes aux pouvoirs magiques pour la vidéo promotionnelle et le site Internet. Elles ont également réalisé une courte vidéo individuelle dans laquelle elles se présentent. Du 22 janvier au 4 février, des affiches des candidates dans leur milieu de travail ont été placées dans les rues de Bruxelles. En quelques semaines, elles sont donc passées de super-héroïnes à ambassadrices, actives dans leur réalité quotidienne. Il était possible de voter pour sa candidate préférée jusqu’au 11 février via le site www.wats.brussels. 

Les 5 candidates les plus plébiscitées se sont retrouvées aux Halles Saint-Géry pour une pitch battle. Elles ont disposé de 5 minutes pour dévoiler l’étendue de leur talent. Ensuite, le jury WATS, composé entre autres de Béa Ercolini, Patrice Goldberg et Isabella Lenarduzzi, et le jury junior ont fait leur choix et ont désigné Lieve Lambrechts pour ses qualités de communicatrice et sa capacité de vulgarisation. 

Lieve Lambrechts, une ambassadrice engagée

Lieve Lambrechts, assistante et chercheuse au sein du département «Physique appliquée» de la VUB, a remporté tous les suffrages. Outre ses recherches sur l’optique de transformation, elle est également impliquée dans de nombreuses initiatives telles que ToekomstATELIERdelAvenir, Dag van de Wetenschap et BRUTUS. 

« En tant qu'ambassadrices des sciences à Bruxelles, je suis fière de pouvoir représenter autant de talents. Malheureusement, les femmes sont encore minoritaires dans le monde de la science et des technologies. Je ne comprends pas vraiment la raison… car je suis convaincue que la créativité et l'intuition qu’ont certaines femmes sont réellement des atouts majeurs pour ces domaines. Grâce à ce prix, j'espère montrer à toutes les jeunes filles que la science et la technologie peuvent aussi les passionner. Le prix va me permettre de développer mes ateliers STEM, extra-scolaires, portant sur les femmes actives dans les sciences. »